Connectivité

Connectivité

Connectivité

Je trouve impressionnante la vitesse à laquelle le monde s’est révolutionné en cent ans. Quand j’étais petit, je lisais les livres de mes grand-parents et de mes parents. Le monde qui y était décrit était bien différent à chaque fois. Il l’est encore plus aujourd’hui.

Il y a deux cent ans, il fallait quatre jours pour qu’une lettre atteigne Marseille depuis Paris.

Mon père est capable de me citer, dans l’ordre, les familles qui ont acheté leur première voiture dans la rue de son enfance. En 1920, on comptait 330 000 voitures. En 1950, on en comptait 2,3 millions. Le parc automobile français est désormais constitué de 38,4 millions de véhicules.

En 1932, on compte une centaine de postes de télévision chez les particuliers en France. En 1967, les premières télévisions couleurs font leur entrée dans les foyers : elles sont 1500. En 1968, la première publicité est diffusée. C’était il y a 48 ans. On compte désormais 167 millions d’écrans dans les foyers français et notre cerveau réceptionne plusieurs centaines de messages publicitaires par jour.

En 1909, avait lieu la Grande Semaine d’aviation à Reims, le premier meeting international. Parmi les records, la plus grande distance en vol était de 180 km, et la plus haute altitude 155 mètres. Vers 1960, les premiers avions civils à réaction prenaient leur envol. En 1969, deux hommes marchaient sur la Lune. Il y a eu 86 décollages de fusées en 2015 (mais 125 en 1969 !). En 1946, l’aviation civile transportait 9 millions de passagers dans le monde, ils sont 3 milliards aujourd’hui.

En 1908, il y a 182 000 abonnés au téléphone en France : il est vu comme un gadget pour personnes fortunées. En 1968, 1,1 millions de foyers ont un abonnement téléphonique. En 1979, certaines régions françaises doivent encore utiliser des téléphones manuels (le cadran que l’on faisait tourner du doigt!). En 2012, on comptait 31 millions d’abonnements à un téléphone fixe et 70 millions d’abonnements pour téléphones mobiles en France.

En 1984, 1000 ordinateurs dans le monde sont connectés à ce qui deviendra Internet. En 1992, Il prend forme en France avec Renater reliant le CEA, EDF, le CNRS,… En 1996, la France compte 100 000 abonné à Internet. On en compte 25 millions aujourd’hui !

En 1971, le tout premier e­mail est expédié. En 1993, sont créés le premier navigateur et le premier site web de l’Histoire. En 1994, paraît le premier moteur de recherche « moderne ».

En 1998, est créé Google dans un garage de Californie. Le 1er février 2016, il devient la première capitalisation boursière mondiale avec 550 milliards $ et emploie 50 000 personnes.

En 2004, est lancé Facebook. Il a 100 millions d’utilisateurs dans le monde en 2007. Un milliard d’utilisateurs s’y connecte chaque jour en 2015, dont 22 millions en France.

Google (1998), Apple (1976), Facebook (2004) et Amazon (1994), forment le GAFA : les quatres acteurs majeurs d’Internet (tous américains, dont trois californiens). Ils génèrent l’équivalent du PIB de la 35ème puissance mondiale, mais emploient seulement 252 000 personnes. Sur les 500 plus grosses valorisations boursières aux Etats Unis, elles comptent pour 19% (contre 16% pour le secteur financier). Il y a dix ans, la proportion était de 11% et les premiers s’appelaient Microsoft et IBM…

Palmarès des sites les plus fréquentés en France :

2007 2015
1 Google Google.fr
2 MSN / Windows Live Messenger Facebook
3 Orange.fr Google.com
4 Free Youtube (Google)
5 Yahoo.fr Amazon
6 PagesJaunes Leboncoin.fr

La connectivité entre les personnes a connu un premier élan au XIXème siècle. Une accélération après la seconde guerre mondiale. Nous sommes en vitesse supra-luminique depuis les années 90.

Je crois qu’Internet est la première technologie à toucher toute la population mondiale en aussi peu de temps. Traditionnellement, une nouvelle technologie va être difficile et coûteuse à créer. Elle touche donc les personnes très aisées et avant-­gardistes, avant de se démocratiser. Les Etats-­Unis, beaucoup d’entreprises et d’investisseurs, ont vu une réelle opportunité avec Internet et ont contribué massivement à son développement.

C’est aussi la première fois dans l’histoire de l’humanité que l’on peut interagir avec un parfait inconnu à l’autre bout du monde. Première fois aussi, je crois, que chacun est égal à l’autre : on peut communiquer avec les personnes quel que soit leur sexe, leur couleur, leur culture, leur religion, leur niveau social, leur centres d’intérêts,… Première fois que plusieurs milliers de joueurs de différents fuseaux horaires peuvent interagir dans un même jeu, etc,…rnet

On peut échanger sur les problèmes que l’on rencontre, découvrir des solutions inédites qui auraient pris des dizaines d’années à traverser les continents. Notamment sur le fonctionnement d’une entreprise : le rapport avec les clients, les employés, la hiérarchie,…

Les inégalités, les scandales, arrivent directement dans notre salon ou notre poche. Ce que l’on ne voyait pas à l’autre bout du monde il y a dix ans nous explose au visage au petit déjeuner. Cela va changer beaucoup de choses dans les vingt ans qui viennent.

Nous sommes ultra-­chanceux de vivre cela. Et cela nous semble tellement naturel…

 

Francois-Xavier Leroux

François-Xavier a réalisé son projet : créer son vignoble et la Maison de Champagne Hippolyte Leroux. Lorsqu’il ne déguste pas de vins, vous le trouverez à développer son expertise sur les grands enjeux de notre monde : notre rapport aux autres, les technologies nouvelles, la préservation de notre planète….