Du poids des maux à la responsabilité des idées