Les Féministes N’ont Pas d’Humour : Thomas Wiesel

Les Féministes N’ont Pas d’Humour : Thomas Wiesel

- DéC 26, 2016

Fait bien connu, on ne peut pas être féministe, aka « hystérique », « enragé-e », « frustré-e »… et avoir de l’humour.

Triathlètes Contre le Cancer : le Sport comme vecteur d’Engagement

Triathlètes Contre le Cancer : le Sport comme vecteur d’Engagement

- NOV 26, 2016

L’association sportive Triathlètes Contre le Cancer fait partie de ces initiatives à fort impact sociétal que nous souhaitons mettre à l’honneur. Des héros du quotidien qui montrent la voie d’un engagement citoyen porteur de sens et moteur d’un changement accessible à tous.

Les Féministes N’ont Pas d’Humour : Le Meufisme

Les Féministes N’ont Pas d’Humour : Le Meufisme

- OCT 15, 2016

Fait bien connu, on ne peut pas être féministe, aka « hystérique », « enragé-e », « frustré-e »… et avoir de l’humour. Pourtant, nous nous sommes parfois surpris à laisser nos zygomatiques se contracter, à esquisser un sourire, voire même – une fois – à rire. Et, contre toute attente, il semblerait que nous ne soyons pas les seul-e-s !

A travers cette section « Les Féministes N’ont Pas d’Humour », nous vous proposons de mettre en lumière ces femmes et ces hommes humoristes engagés dont les premiers et seconds degrés nous ont plus, marqués ou interpellés, que leur renommée soit déjà construite ou qu’elle soit plus confidentielle.

Confessions d’une extrapreneure : Ma route vers l’Entrepreneuriat

Confessions d’une extrapreneure : Ma route vers l’Entrepreneuriat

- OCT 15, 2016

L’entrepreneuriat, cet eldorado dont nombreux rêvent secrètement mais où peu excellent réellement. 

Comme beaucoup de personnes de la génération Y, il y a quelques semaines, j’ai quitté mon job : moi aussi, j’ai fait mon « job out ». Et ce après avoir résisté de nombreuses années en essayant de me convaincre que je ne deviendrai pas le stéréotype de ma génération ou que je n’étais pas sûre d’être faite pour ce rôle.

Et pourtant me voilà entrepreneure, malgré moi car « micro-entrepreneure » c’est le titre que je porte. Mais pourquoi est-ce que je n’arrive pas encore à accepter cette étiquette ?

WoMen’Up